||||||||||||||| DOMINO PANDA |||||||||||||||

 

TOOL

Zénith de Paris, 28 /06/2006

C’était peut être, en tout cas ça l’était pour les fans, l’événement de l’année : Tool en France ! Événement rare à ne pas manquer... C’est bien sûr dans un zénith complet que le groupe débute son set, dans une ambiance visuelle magnifique qui sied à merveille à ce groupe à l’esthétique soignée. Premier morceau : Rosetta Stoned précédé de l’intro Lost Keys (Blame Hofmann), tout deux tirés du dernier opus. C’est d’abord Justin Chancellor qui arrive sur scène, en lançant un larsen avec sa basse, puis Adam Jones le suit avec l’arpège de guitare (rappelons que c’est aussi le responsable des visuels du groupe). Ensuite, Danny Carey, le batteur, entre à son tour : ovation ! Enfin, après l’intro, l’ombre de Maynard James Keenan apparaît en ombre chinoise sur les écrans, puis sa sublime voix parvient a nos oreilles : premier des nombreux orgasmes de la soirée.
Keenan est sorti de sa cachette, bien qu’il reste presque invisible en contre éclairage, et souvent de dos. Le groupe enchaîne sur Stinkfist... et le publique réagit forcément. La fosse commence à ondulée délicieusement des cheveux, mise à l’aise par une chanson plus ancienne. S’ensuit une autre chanson d’Aenima, Forty Six & 2, et sa magnifique intro de basse.
Après une demande de Keenan pour éteindre les cigarettes (« on est pas venu depuis cinq ans, vous pouvez bien vous passez de fumer pendant deux heures... ») totalement incomprise par la foule, le groupe entame un second extrait de 10000 days, Jambi, accompagné d’un magnifique solo de guitare à la talkbox.
Vient ensuite le premier extrait de Lateralus, Schism, avec encore une fois une intro phénoménale interprétée par Justin Chancellor. Décidément, ce mec est un dieu... Après cela, encore un extrait du dernier album, Right in Two.
Maynard présente ensuite un invité (dont je n’ai malheureusement pas compris le nom, mais qui a une voix magnifique) pour l’accompagner sur Opiate, tirée du CD du même nom. Le groupe termine la première partie du set par Lateralus puis, chose surprenante, ne se retire pas en coulisse mais s’assoit sur l’estrade et se rafraîchit en contemplant le publique qui l’ovationne...
Après la pause, le groupe joue le premier titre de 10000 days, Vicarious, puis fini en apothéose par Aenima (« learn to swim » !!!). Les médiators, baguettes et peaux de tomes (!!!) volent, ainsi se conclut un show sublime comme seul le meilleur groupe de métal du monde (excusez le manque d’objectivité...) peut donner, auquel on pourra seulement reproché le son beaucoup trop fort et l ?absence d’extrait d’Undertow. 1h45 de set puissant et mélodieux...on part en ayant l’impression que ça a duré une demi heure, surtout que ça ne se reproduira pas de sitôt, à moins que le triste fin d’A Perfect Circle n’accélère le sorti du prochain album, mais ça m’étonnerai...
Alors vivement dans cinq ans..!

Récapitulatif de la set list :
- Lost Keys (Blame Hofmann)/Rosetta Stoned
- Stinkfist
- Forty Six & 2
- Jambi
- Schism
- Right in Two
- Opiate
- Lateralus
- Vicarious
- Aenima

Lien web : www.toolband.com

SPIP | | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
myspace | newsletter | liens | rss | contacts
since 2006 - Domino Panda | sf/onth#! | mz-webzine.org | ^top^

Ce site n'est pas adapté à Internet Explorer. This site is not very suitable for Internet Explorer.
Firefox 3