||||||||||||||| DOMINO PANDA |||||||||||||||

 

TAPE

Tape, le groupe allemand qui commence à faire parler de lui, s’apprête à sortir son nouvel album intitulé #2 (prévu en février 2007). Pour nous en parler un peu plus et nous présenter le groupe, Hanz (guitare) répond à MZ.

Peux-tu présenter Tape au public français, en quelques mots ?

Tape est un groupe avec des origines diverses. Ses membres proviennent des Pays-Bas, du Chili et d’Allemagne. Le groupe existe depuis fin 2000 et notre style est un mélange de rock brut, de rythms R’n’B. Mais ça ne se limite pas seulement à ça.

Peux-tu nous expliquer la raison de votre nom ? Tape (cassette)… c’est assez original.

Nous voulions un nom qui ne nous forcerait pas à prendre une direction musicale et qui puisse être facilement compris en dehors de l’Allemagne. Tape a également une double signification. Il peut représenter un vieil appareil d’enregistrement comme un rouleau de bande adhésive…

Le publique français vous a découvert avec le morceau Yeeha, et votre album #1 (2003). Comment avez-vous préparé votre second album, intitulé #2 ? Quelle sera l’évolution ?

Notre nouveau disque est d’une certaine manière plus lourd que notre album précédent, et plus profond en même temps. Nous avons travaillés longuement à l’aide de notre nouveau matériel, pour en arriver à un niveau supérieur. Quand Peti (chant) est arrivé dans le groupe, ça nous a ouvert à un nouveau monde, parce qu’elle est une remarquable chanteuse. Avec elle, nous pouvons faire des trucs que nous ne pouvions pas faire dans le passé, comme plus d’expérimentations musicales. Nous sommes tous très heureux de ce que nous avons réalisé. Le nouvel album est définitivement rock !!

Comment écrivez-vous vos textes et quelles sont vos inspirations ? Souhaitez-vous sensibiliser le publique ?

Les paroles sont très importantes. Pour ce disque nous souhaitions des textes plus personnels que par le passé. Nous nous sommes donc servi de nos expériences personnelles. Ils représentent un large panel d’émotions, de l’avidité sauvage à la souffrance. Mais je pense que nous ne sommes jamais vraiment négatifs, parce que les textes sont remplis de sous-entendus d’espérance.
"Suffocate" en est le bon exemple avec : "I won’t spread my legs despite having a pillow on my face".

Le groupe a fait beaucoup de concerts, avec des groupes comme Limp Bizkit, Kittie ou encore Stone Sour. Est-ce que de telles rencontres permettent d’apprendre et de progresser ?

Oh oui, irrémédiablement. Surtout quand vous observer certains des groupes avec lesquels nous avons eu la chance de jouer, échanger avec le publique et les fans. C’est impressionnant. D’ailleurs, la plupart d’entre eux ont vraiment les pieds sur terres. Par exemple, Stone Sour et leurs assistants, est le groupe le plus sympa que nous avons jamais rencontré sur la route. Ils nous ont soutenus de toutes les manières possibles, c’était vraiment étonnant.


Avez-vous un souvenir particulier de tous vos concerts ?

Il y a un concert particulier dont nous nous rappelons très bien, c’était un show que nous avions vraiment foiré. Ce jour là, nous avons joué comme des merdes, nous étions vraiment nuls. Mais nous avons appris avec une telle expérience. Depuis ce jour, ça ne s’est encore jamais reproduit.

Tape est un groupe évoluant dans le rock, le métal, mais qu’elles sont vos réelles influences musicales ?

Nos influences sont très larges, par le fait des différentes origines au sein du groupe. Par exemple, notre batteur évoluait, par le passé, dans la scène jazz, alors que l’un de nos guitaristes a une histoire avec le funk. Nous sommes un groupe très ouvert d’esprit. Pour nous, il y a seulement de la bonne et de la mauvaise musique, et c’est vrai pour presque chaque style musical. Alors on écoute toutes sortes de musique, Rock, Hip hop, Pop...

Que pensez-vous de la scène rock allemande ? Est-il difficile de réussir en Allemagne, pour un jeune groupe ?

En ce moment le marché allemand est inondé par les artistes pop nationaux. Quelques-uns sont originaux, mais maintenant il y a de plus en plus de sorties inintéressantes. Et bon nombre d’entre eux manque de couilles... C’est difficile de réussir parce que la musique semble être de moins en moins importante dans la vie des gosses.

Lors de votre prochaine tournée, serez-vous de passage en France ?

Nous aimerions venir faire un concert en France. Nous espérons avoir l’occasion de venir un jour. Nous avons, toujours beaucoup aimé la France. L’un de nous a même vécu pendant un mois avec une famille française, pendant ses années scolaires... Le producteur de nos premiers albums, un mec génial appelé Daniel Presley, vit à Paris. Puis vous avez les filles les plus charmantes.... Mais sérieusement, si un promoteur français nous invitait à jouer, nous sauterions dans le bus et viendrions tout de suite.

Comme cette entrevue est pour un webzine français, je suis obligé de vous poser cette question. Connaissez-vous bien la musique française, et qu’en pensez-vous ?

Dire que nous connaissons la scène musicale française d’aujourd’hui, serait mentir. Je connais quelques vieilles chansons, principalement de Jaques Brel et d’Edith Piaf que j’admire pour leur passion incroyable.

Thanks Hanz !

SITE OFFICIEL : http://www.tape-music.de
MYSPACE : http://www.myspace.com/taped

Entretien avec Hanz du groupe TAPE (08/10/06)

SPIP | | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
myspace | newsletter | liens | rss | contacts
since 2006 - Domino Panda | sf/onth#! | mz-webzine.org | ^top^

Ce site n'est pas adapté à Internet Explorer. This site is not very suitable for Internet Explorer.
Firefox 3