||||||||||||||| DOMINO PANDA |||||||||||||||

 

SPAYROLL // Itw2

Dès septembre prochain, le groupe Spayroll sera en plein enregistrement de son troisième album. Pour en savoir un peu plus sur ce nouvel opus, voici quelques questions/réponses échangées sur le net, avec Nancy. Merci à elle, pour sa gentillesse et sa disponibilité.

Mz : Avant d’aborder le nouvel album qui se prépare, parlons rapidement du second que l’on avait déjà évoqué sur MZ. Une tournée précédait la sortie « D’une âme à l’autre », quel a été l’accueil du public ?

Nancy : La précédente tournée et la sortie du deuxième album a été beaucoup plus compliquée à gérée que pour le premier, la majorité des dates ont été faites un peu à l’arrache et cela n’a pas du laisser une image impérissable du groupe, cependant nous avons quand meme eu de tres bons retours que ce soit au niveau de l’album ou au niveau de la scene, le public est formidable, on a signé des autographes et pris des photos, on était presque plus génés que les jeunes qui nous les demandaient, haha. La configuration à trois marche tres bien, donc on continue.

Mz : Spayroll a également connu un léger changement au sein du groupe, avec la venue d’un nouveau bassiste, tu peux nous en dire plus ?

Nancy : Cyril qui a une famille depuis quelques années ne pouvait plus se donner à fond dans le groupe, c’est la vie. Ca a été un moment très dur pour nous deux, car en plus d’être dans le meme groupe depuis des années, il est aussi mon ami et a été un de mes appuis les plus solides dans le groupes. J’ai eu beaucoup de mal à accepter sa décision, mais je respecte totalement aussi cette décision car s’il était resté dans les conditions des derniers mois le groupe aurait été coincé. Donc Cyril est parti, mais il est toujours plus ou moins là, on ne se sépare pas de ses amis comme cela !

Mz : Est-ce qu’après huit ans d’existence, l’arrivée de Sébastien (alias Monodread) peut bousculer les projets de Spayroll vers un nouvel univers musical, de par son expérience passé ?

Nancy : Seb a bousculé spayroll dans le sens humain pour commencer, c’est quelqu’un de très dynamique et qui ne se chie pas, lorsque nous avons proposé d’aller à chicago, il a juste répondu « d’accord », c’est très rock n roll… il n’a pas peur de répéter 15 heures dans une semaine si c’est necessaire et il a musicalement apporté une basse plus rythmique, ce qui m’a forcé a jouer de la guitare différement aussi… Seb est quelqu’un qui n’a pas peur de partir en tournée 1 mois au fin fond de la roumanie, je pense que nous avions besoin d’un mec comme ca, maintenant nous sommes 3 idiots sans aucune limite et ça c’est vraiment très bien. Nous nous entendons tous très bien.

Mz : Un planning bien chargé donc pour Spayroll, avec ce fameux troisième album qui débarque. Est-ce qu’on l’aborde de la même façon que les deux premiers ou cela s’apparente en une sorte de nouvelle remise en question ?

Nancy : Oula, le troisieme album a été écrit dans les conditions bien différents des deux premiers. Si les deux premiers avaient un caractère plus général et racontaient des histoires de gens, le prochain est beaucoup plus personnel. Il est le résultat de 2 ans de ma vie. Ca se résume à de l’ironie, du rebondissement, de la déception, des rêves brisés, une période assez spéciale en fait.

Mz : Après un premier album plutôt orienté pop et un second clairement rock, a quoi doit-on s’attendre avec ce nouvel opus ?

Nancy : Ce prochain opus sera sans aucun doute plus dark et plus émotif que les 2 premiers, c’est une orientation musicale que nous n’avions jamais exploité. Après, je ne prévois jamais ce que je vais écrire ni comment, donc il est juste le reflet de mes pensées de ces dernieres annees. Ceci dit, même si il est completement différent des autres, cela ne veut pas dire que ce n’est pas du spayroll. C’est bien aussi de pouvoir se renouveller et ne pas se cantonner dans un style qui marche et refaire inlassablement la meme chose.

Mz : Vous serez donc dès septembre, à Chicago pour l’enregistrement de votre prochain disque, mais dans un studio particulier puisqu’il s’agit de celui de… Steve Albini. Est-ce par pure coïncidence ou un choix délibéré que d’aller aux Etats-Unis ? On veut tout savoir…

Nancy : C’est délibéré mais c’est aussi grace à un ami qui nous l’a proposé. On aurai jamais pensé à aller là bas sans sa proposition. Pour un petit groupe francais sans vraiment de moyens derrière, aller aux USA dans un tel studio est une décision completement dingue. Nous avons pensé environ 20 secondes avant de nous dire « aller on s’en fout, on le fait », on avait meme pas les moyens financiers que nous avions déjà pris nos billets d’avions ! Nous avons décidé de vivre ce rêve tous les trois, et je ne pense pas que nous le regretterons.

Mz : Je te sais assez proche de formations telles que Cult of Luna ou Spinning Black Circle, est-ce que la créativité, voire même la noirceur, de leur musique, a pu t’influencer dans ta façon de composer les prochains titres de Spayroll ?

Nancy : En fait, c’est beaucoup plus compliqué que ca, je suis très proche de Cult of luna d’un point de vue humain en premier, j’ai passé beaucoup de temps avec eux, et nous avons depuis quelques années réussis a faire des choses extra tous ensembles, nous sommes une famille, j’ai des liens très forts avec eux. Ils font pourtant partie d’une scene qui est très loin de celle de spayroll. Ce n’est pas Cult of luna qui inspire le dernier album, mais pour sur, ils m’ont fait découvrir une ambiance musicale différente de ce que j’avais l’habitude d’entendre. Je suis allée plusieurs fois à umea, leur ville natale en suede, ça m’a beaucoup inspiré, c’est spécial là bas, je m’y sens comme chez moi . Et puis, il y a des choses qui ne s’expliquent pas vraiment, mais la rencontre avec Johannes (le guitariste/chanteur de Col) qui est un ami formidable, a fait que je me suis sentie libre et capable d’exprimer moi aussi mes moments mélancoliques. Il m’a juste comprise et il a été d’un grand réconfort a certains moments très noirs de ma vie. J’attache énormément d’importance a ses gens là car ils m’ont permis d’être sure de moi à bien des niveaux. J’ajoute qu’ils me manquent mes petits suédois !

Mz : L’inspiration est-elle plus facile à trouver, avec les années ?

Nancy : Non, je peux passez 6 mois sans rien écrire et ensuite passer 15 jours à écrire, je fais souvent une accumulations de choses quand j’écris. Je vis, j’en prends plein la gueule, je ne dis rien et 6 mois apres tout cela ressort, la colere, le remord, bref tous les sentiments qui ont été absorbés pendant longtemps se vident… ce n’est pas plus facile avec les années, au contraire, car plus on grandit et plus la vie ne se résume pas à un « putain, fait chier » maintenant, faut expliquer pourquoi !

Mz : Comme je le disais précédemment, ça fait déjà huit années que le groupe existe, quel bilan fais-tu de toutes ces années écoulées ?

Nancy : Je ne regrette rien de ces années, le groupe a grandi, tout comme moi, il a donc changé, évolué, vécu et il est encore debout, j’en conclue donc que c’est plutôt un bon parcours.

Mz : Là, aujourd’hui, il est question d’un projet précis, ce nouvel album, mais comment imagines-tu l’avenir du groupe ?

Nancy : Je l’imagine pas, mais j’ai déjà des titres pour le 4ieme album, haha !! Je n’ai pas envie d’imaginer un avenir, dans la musique, il faut juste jouer ce qu’on a dans le ventre, et puis… si ca marche tant mieux, sinon, on s’en fout et on continue… pour l’instant on continue !

Mz : Je te demande cela, parce qu’en surfant sur le net à droite, à gauche, j’ai vu que tu collaborais avec un certain P.DeStijl (projet indie/trip-hop). Loin des contrées du rock que tu côtoies habituellement avec Spayroll, peux-tu m’en dire un peu plus là-dessus ?

Nancy : Projet B ou plutôt C , oui je fais quelques guitares pour eux, je pense que justement ce qui les a interessés c’est que mes guitares sont plutots mélancolique ou en colères ce qui rajoute un petit coté destoy à leur musique. Un album est prévu pour 2009, mais je ne préfere pas m’avancer là-dessus car je n’en sais pas beaucoup plus. Je suis juste le mouvement.

Mz : Durant notre dernier entretien, tu m’avais fait part de ta vision de la scène rock française. Le constat était loin d’être fameux et je voulais savoir si deux ans après, ton opinion avait légèrement » changé ?

Nancy : Non, elle est pire… plus je cotoie le milieu rock/metal/punk francais et plus ca me fait gerber… les gens sont imbus de leur personne et les mecs cools sont rares. C’est un milieu hypocrite, ce sont des punk capitalistes, tout le monde pense qu’à sa gueule. Je ne me sens pas proche de cette scene là et d’ailleurs nous ne cotoyons pas ces gens…

Mz : Est-ce que tu fais encore des découvertes surprenantes et quel groupe t’a récemment bluffé ?

Nancy : Malheureusement, depuis des années aucun groupe encore vivant ne m’a bluffé depuis des années à part Plastic Pride (groupe suédois dont Johannes de Col d’ailleurs faisait partie il y a une dizaine d’année de cela). Je suis en manque de musique, tout ce que j’écoute m’emmerde en fait, alors je reste dans mes vieilleries… c’est toujours les memes groupes qui sortent, c’est chiant. Par contre avec les années je me suis plus tournée vers la scene underground.

Mz : Avant de terminer, on peut imaginer qu’une tournée suivra la sorti de ce troisième album. Est-ce que tu penses que cette fois-ci, le Grand Ouest aura le plaisir de vous voir sur scène ? On s’impatiente ici !

Nancy : Nous avons très envie de venir, mais le soucis en France c’est que plus personne n’investi dans les petits concerts, bientôt on payera les gens pour qu’ils viennent voir des concerts… aller vers chez toi nous branche beaucoup, en plus nous ne sommes jamais venus, donc oui nous viendrons, mais je ne sais pas quand…

Mz : Pour conclure, je n’ai plus qu’à te souhaiter un bon séjour chez nos amis ricains. Ca va vite être venu cet enregistrement, et sans vouloir vous mettre la pression… on est nombreux à l’attendre !

Nancy : On va revenir avec 10 kg de plus ! L’album sortira en février 2009 pour le coté exclu, et donc, ça veut dire que les dates seront dans ces eaux là !

lien web
Label : Hydrophonics

SPIP | | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
myspace | newsletter | liens | rss | contacts
since 2006 - Domino Panda | sf/onth#! | mz-webzine.org | ^top^

Ce site n'est pas adapté à Internet Explorer. This site is not very suitable for Internet Explorer.
Firefox 3