||||||||||||||| DOMINO PANDA |||||||||||||||

 

Quelques brèves pas drôles en attendant la fin du monde


Impressions sur le vif

Tu as peut-être vu les images de ce foyer de travailleurs immigrés dont les portes furent défoncées à six heures du mat par quatre cent CRS, pour choper des sans-papiers. C’est ce qu’on appelle une rafle !!! Il n’y a pas d’autres mots et tant pis si ce terme rappelle la période sombre du régime de Vichy. Le fumeux « travailler plus, pour gagner plus », ainsi que la création du Ministère de l’Immigration et de l’Identité Nationale, sont-ils les avatars relookés du slogan « travail, famille, patrie » ? Pas tout a fait, puisque du point de vue de la famille le style présidentiel est plutôt soixante-huitard que pétainiste. As-tu entendu parlé de ces policiers qui se firent passer pour le Cpe d’un lycée pour tendre un piège à des parents sans-papiers ? C’est ça la France désormais.
http://www.monorleans.com/article-13286308-6.html

Le président pourrait demander à chaque CRS d’honorer la mémoire d’un des 25000 sans-papiers expulsés en 2007. En voila une idée !!!

http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-34284425@7-37,0.html

No man’s land

La déchirure entre l’ultracommunisme et l’ultralibéralisme n’a pas que des effets négatifs. Entre les deux Corées par exemple, il y a un territoire presque vide de toute trace humaine depuis plus de cinquante longues années. Si ce ne sont les patrouilles militaires qui sillonnent les corridors des champs de mine de ce no man’s land de 2500 km carrés environ (La moitié d’un département). Et alors ? Il est où le côté sympa de cette situation catastrophique pour le peuple qui est parqué de chaque côté ? Ce n’est point du côté de l’humain qu’il faut chercher les gagnants de cette horreur géopolitique.

En effet, la connerie humaine a permis à la nature de reprendre ses droits et l’endroit est devenu un sanctuaire pour des dizaines d’espèces menacées ailleurs. Mais surtout : « L’abondante couverture végétale offre un rempart contre les inondations, et les zones humides, en piégeant d’importantes quantités de CO2, jouent un rôle contre le réchauffement climatique », explique le professeur Kim. Mais les prémices de la réconciliation sonnent le glas de ce paradis naturel puisque les projets de coopération économique, menace ce fragile équilibre de destruction : Business is business.
http://www.europe-solidaire.org/spip.php?article8307

A l’heure de la sixième grande extinction des espèces vivantes sur la Terre, voila qui pourrait nous interpeller longuement. Que pourrait-on en déduire ? Que le développement économique s’accompagne systématiquement de la destruction de l’environnement ? Que le développement durable est un beau mensonge, comme tout message publicitaire ? Qu’il est impossible à l’homo économicus d’envisager le progrès sans destruction ? Que l’homme ne peut plus continuer à considérer sa planète comme une simple variable d’ajustement de son appétit vorace ? Que consommer, c’est détruire ?

Consommer (verbe transitif et intransitif) : Achever, faire usage de, détruire par l’usage.

Ce qui est rassurant tout de même, c’est qu’une fois l’homme disparu, la planète réussira à se refaire une santé… Et si jamais une nouvelle intelligence vivante vient à apparaître et fouille les tas de détritus que seront les vestiges de nos grandes cités dans quelques millions d’années, il est certain qu’elle nous jugera bien plus cons que les dinosaures.





Bali…vernes

Les prévisions du GIEC sur le réchauffement climatique les plus pessimistes, s’avèrent plutôt optimistes. Les glaces fondent plus vite que prévu. C’est dingue ! A un siècle et demi près, le Titanic n’aurait jamais croisé d’iceberg et nous n’aurions jamais pleuré devant la congélation océane de Léonardo sous les gémissements de Céline Dion !

http://www.hns-info.net/article.php3?id_article=6734

Alors que faire ?

a- Organiser des Bali…vernes et autres Quenelles de l’environnement sans réaliser que notre civilisation vit ses derniers instants d’insouciance prédatrice ?

b- Acheter des actions Total car les cours vont grimper ?

c- Imposer courageusement la pastille verte, pour les pêts des bovidés ?

d- Organiser des suicides collectifs biodégradables ?

e- Instaurer des droits de polluer plus pour gagner plus.

f- Ne rien changer…de toutes manières, il est trop tard ?

g- Autre : précisez…

Des nouvelles de Tchernobyl !

Puisque la politique étrangère de la France se résume désormais au racolage commercial pour la vente de centrales nucléaires à travers le monde et à tout prix, il convient de rétablir quelques vérités sur cette horreur. C’est le miracle de nos sociétés de propagande. Grâce au Green Washing, le nucléaire est devenu une énergie verte et biodégradable. On finirait par croire que c’est à peine plus sale qu’un mégot de clope sur la chaussée ou une pochette Leclerc dans l’estomac d’un cachalot. Le nuage de Tchernobyl se serait-il finalement arrêté à la frontière ?

Le nucléaire ne produit pas de gaz à effet de serre : c’est vrai, si l’on oublie que la construction des centrales, l’extraction du minerai, son transport, la fabrication de lignes à haute tension et la gestion des déchets, sont producteurs de gaz à effet de serre. Donc…c’est faux.

Le nucléaire assure notre indépendance énergétique : c’est vrai, si l’on oublie que sa part dans notre consommation globale d’énergie est faible et qu’il faudrait 200 centrales environs si toute notre énergie était nucléaire en France (soit deux par département). C’est vrai si l’on oublie que nous dépendons à 100% de l’étranger pour notre approvisionnement en uranium et que les réserves mondiales s’épuiseront dans un demi-siècle environ (comme le pétrole). C’est vrai, si l’on oublie que la France importe de l’électricité à l’occasion, malgré toutes ses centrales. Donc… c’est faux.

Le nucléaire c’est désormais sans danger : c’est vrai si l’on oublie Tchernobyl et les déchets radioactifs qui ne sont pas comestibles pour des milliers d’années. C’est vrai si l’on oublie qu’on peut faire des bombes avec, comme à Hiroshima et qu’il serait très facile à un aviateur humoriste de balancer son avion dans une centrale, pour déconner. (Même si les deux cheminées sont moins élevées que les Twin Towers). Donc… c’est faux.

Remettre le nucléaire à la mode pour le fourguer à des dictatures c’est… Mais il est vrai que le nuage de Tchernobyl s’était arrêté à la frontière.

http://nucleaire-nonmerci.net/accidents.html

http://www.sortirdunucleaire.org/index.php?menu=pourquoi&page=index2

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mine_d’uranium#R.C3.A9serves_mondiales

http://uraniumstory.blogs.courrierinternational.com/archive/2007/07/01/l-uranium-combien-de-divisions.html

OGM, mensonges et vidéos…

Puisque le Gouvernement risque de reculer et renier son engagement sur le gel des OGM, à peine trois mois après les Quenelles de l’environnement, au nom du progrès pour un monde meilleurs, il ne faut pas hésiter plus longtemps si tu penses que les OGM sont un danger : signe. http://www.ogm-jedisnon.org/?Accueil

Mais si tu crois que tout va bien, puisque rien ne prouve qu’il y a danger, sache que deux études (Italie et Ecosse) ont montré que des rats essentiellement nourris aux OGM perdaient leurs capacités immunitaires. On aurait pu en savoir plus avec des compléments d’études, mais les crédits furent coupés. Va savoir pourquoi ?

Les OGM sont inoffensifs, c’est faux. Ils augmentent les rendements, c’est faux. Ils sauveront les hommes de la famine, c’est faux.

Mais regarde les vidéos qui suivent et fais-toi une idée.



http://www.retrouversonnord.be/OGMpetitionFrance.htm#dangereux

http://www.ogmdangers.org/intro/video/index.htm

http://www.humanite.fr/2003-09-25_Tribune-libre_-Les-veritables-dangers-des-OGM

SPIP | | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
myspace | newsletter | liens | rss | contacts
since 2006 - Domino Panda | sf/onth#! | mz-webzine.org | ^top^

Ce site n'est pas adapté à Internet Explorer. This site is not very suitable for Internet Explorer.
Firefox 3