||||||||||||||| DOMINO PANDA |||||||||||||||

 

Quand la musique indépendante s’éveillera !

L’industrie du disque n’est certainement pas le Grand Satan mais leurs désastreuses campagnes successives de prévention/répression, les techniques de restriction qui confinent parfois à l’absurde, sont clairement en train de se retourner contre elle. Nous sommes ici au pays de l’amalgame qui voit la musique disponible sur le réseau être nécessairement assimilée à de la musique illégale.

De la même manière que le logiciel libre est venu fortement bousculer le débat sur le piratage de logiciels propriétaires pour en modifier pratiques et perceptions, la musique indépendante pourrait fort bien fortement perturber celui qui opposerait le "P2P" à l’industrie du disque. D’autant que quantité mais surtout qualité sont déjà au rendez-vous...

Un article de Ignazio Lo faro, du site WeedFrance , "Musique en ligne, Nouvelle vague", qui pose à n’en pas douter de bonnes questions, mais qui selon nous ne précise pas vraiment si il s’agit d’indépendance vis-à-vis des Majors ou vis-à-vis du "copyright classique".

Enfin nous vous laissons apprécier la pertinence du propos comparée à celle du modèle, puisque voici ce qu’on peut lire sur cette page de WeedFrance :

« Vous téléchargez un fichier musical au format Weed.
Vous pouvez l’écouter 3 fois gratuitement.
Puis, si vous voulez l’écouter une fois de plus vous devez l’acheter.
Une fois acheté le fichier peut être lu indéfiniment et vous pouvez le graver, le transférer sur 3 ordinateurs ou sur n’importe quel baladeur compatible Microsoft.
C’est une très bonne solution pour découvrir et apprécier la musique des artistes. »

Le principal problème de l’industrie du disque n’est pas le P2P. Son principal problème est l’émergence de la concurrence. Cette concurrence amenée, en partie, par l’éveil de la musique indépendante mondiale.
La future norme est la personnalisation

Chacun d’entre nous va personnaliser sa discothèque comme on personnalise le ringtone de son portable. A l’avenir chacun d’entre nous écoutera de la musique qu’il sera le seul à écouter. De la musique qu’il trouvera sur les réseaux et qui correspondra exactement à ce qu’il cherche.

L’avenir est là et les musiciens indépendants ont tout à gagner de cette évolution. Car ils représentent la concurrence à un système (les Majors) qui ne correspond plus aux véritables désirs et valeurs des amateurs de musique.

En effet ce qui se profile derrière :

* les Creative Commons
* les différents mouvements de musique libre
* la musique gratuite (Clay Shirky, un économiste reconnu affirme que "la gratuite est une strategie stable" et que "plus le temps avance, plus le contenu gratuit dispose d’avantages face au contenu payant")
* les technologies nouvelles comme Mercora , Razor Pop , Weed .

Ce qui se profile, c’est un mouvement inexorable de créateurs, de musiciens qui de plus en plus vont réclamer et revendiquer leur indépendance.
La Musique Indépendante est le futur de la musique en ligne

Nul besoin de rappeler ici Néomusicstore , CDBABY ou Magnatune pour apercevoir le séisme qui se prépare. Indépendance vis-a-vis de l’ensemble de la filière du disque et de l’industrie de la musique. Il s’agit d’un refus, voire d’une opposition radicale à l’industrie de la musique. On rejoint ici l’immense enthousiasme qui émergea à l’avènement du MP3. L’avènement de sites comme MP3.com ou FranceMP3. Enthousiasme qui fut vite réduit au silence. Par manque de maturité et de conflits divers. Mais les échecs du passé ne doivent pas nous faire oublier que les technologies avancent et qu’elles déterminent de plus en plus le devenir de la musique indépendante en ligne. Ces échecs ne doivent pas non plus nous faire oublier que les besoins des Indépendants sont toujours là, tant il est vrai que les musiciens indépendants vivent et meurent dans le mépris depuis de trop nombreuses années.
Le mouvement se radicalise

De plus en plus, on voit naître d’ici de là un sentiment anti-Majors, anti-maison de disques, anti-formatage musical, anti-"musique vu comme un produit". Un sentiment rebel issu de la révolution du P2P et du MP3. DownhillBattle aux US n’est que la face visible d’un bloc encore informel mais qui se structure de jour en jour. En France des sites comme Autoproduction ou encore Sincever favorisent de plus en plus l’accompagnement et la diffusion de la musique indépendante. Il faut citer aussi l’initiative récente de l’association La musique n’a pas de prix dont le nom même signifie une réelle prise de conscience radicale.

Même des institutions comme la Sacem sont remises en cause. La Loi elle-même est remise en cause dans son Code de la propriété intellectuelle - Voir à ce sujet l’excellent livre de Florent Latrive, Du bon usage de la Piraterie .

Le numérique et internet ont créé de nouveaux circuits de distribution (de diffusion ?) que les musiciens et les amateurs de musique vont de plus en plus utiliser. Il suffit pour cela de regarder ce qui se passe avec le phénomène émergent des Audioblogs pour s’en convaincre.
La technologie favorise l’Independance

La technologie apporte tous les jours des solutions à ce besoin d’independance. Et on le sait les nouvelles générations d’utilisateurs vont créer eux-mêmes leurs propres usages. Tout devient imprévisible.

Il suffira de trouver la bonne technologie et le bon réseau .

Le concept qui émerge est celui de la diffusabilité des œuvres musicales . La diffusabilité est un outil (encore à inventer) qui permettra de déterminer quels sont les facteurs qui favorisent la diffusion des oeuvres numérique et les facteurs qui freinent cette diffusion.

La musique indépendante est l’avenir de la musique en ligne.

Il suffit d’ouvrir les yeux et de s’éveiller.

It’s a speed new morning !
Ignazio Lo faro
Fondateur de Weedfrance
le 08/02/2005
Le Web de la Musique Indépendante Francophone...

Voici une liste non exhaustive des sites dédiés aujourd’hui à la promotion, diffusion et distribution de nouveaux talents, de l’autoproduction et/ou qui prônent la diffusion de la musique libre & indépendante ! Tous ces sites font aujourd’hui de l’autoproduction le contenu majeur de leurs activités ! Cependant ils ont tous leurs propres modèles, convictions, objectifs, statuts, mais font tous preuve d’un grand professionnalisme qui ferait pâlir pas mal de grands acteurs de notre industrie musicale actuelle ! Rien n’est parfait mais voici donc la liste des acteurs web les plus représentatifs qui sont déjà les portes paroles de la musique de demain et qui proposent dès aujourd’hui une véritable alternative musicale...

Les Pionniers :

RepertoireZik.com : Association qui assure depuis août 2000 la promotion, la distribution et la diffusion d’une sélection d’artistes indépendants & autoproduits ! L’un des premiers labels virtuels indépendants ! Bientôt de retour en ligne sous une nouvelle formule et une nouvelle équipe !

Info-Groupe.com : Association qui répertorie depuis novembre 2000 les groupes et artistes francophones afin de les mettre en relation avec les organisateurs de concerts mais aussi les amateurs de musique !

ZicaZic.com : Portail qui propose depuis mars 2001 aux groupes et artistes musiciens de présenter leurs productions et ainsi d’être découvert par le public.

Autoproduction.net : Portail de l’Autoproduction de Musique Francophone, la première base de donnée francophone des artistes autoproduits !

Erreur404.org : Communauté pour la diffusion artistique alternative toutes cultures confondues

Les Associations & Communautés dédiées à la musique indépendante :

BnFlower.com : La communauté qui investit dans la musique indépendante en proposant la promotion de groupes indépendants via les internautes et les outils Internet dont ils disposent !

LaMusiqueNaPasDePrix.com : L’anti-major par excellence ? Association qui assure la promotion d’artistes indépendants et autoproduits sur un ton très personnel !

Musiciens.biz : Portail musical représentant des musiciens et association spécialisée dans la promotion d’artistes indépendants et autoproduits

TheMeilleurOfLeWeb.com : Trouver, produire sur des compilations et distribuer des nouveaux talents qui n’ont pas accès aux médias de masse, en mélangeant Pros et Amateurs, sans barrière de style. Tous les membres de l’Association sont bénévoles. Les ventes de CD permettent la production des compilations suivantes. Les compilations sont produites en petite quantité et sont des collectors.

Lyberty.org : Association de jeunes passionnés de musique qui proposent un réseau libre et libéré pour la promotion de la musique émergente

EasyZik.net : Communauté de musiciens sur Internet. Le but premier de ce site est de favoriser les contacts entre passionnés de musique, qu’ils soient amateurs ou professionnels. C’est un lieu de rencontre et d’échange, auquel quiconque peut contribuer.

Musique-Libre.org : L’association musique-libre.org vous appelle à soutenir son action de porte-parole des musiciens et des labels qui ont adopté les licences libres.

RevolutionSoundRecords.org : Un collectif d’ artistes du monde du libre et de l’ indépendant refusant le diktat des majors et des maisons de prod, le systeme monopoliste de diffusion de la culture, désirant s’ unir pour diffuser librement et gratuitement leurs oeuvres et réalisation.

Plateformes de diffusion et de distribution de musiques indépendantes :

Jamendo.com : Sur jamendo, les artistes ont librement choisi de diffuser leur musique en respectant une licence de diffusion Creative Commons qui leur permet de conserver leurs droits d’auteurs sur leurs oeuvres tout en autorisant le public à les écouter, les télécharger, les copier et les redistribuer gratuitement sur les réseaux P2P. (Gratuit !)

Hotzic.com : Société qui propose de télécharger légalement la musique auto produite d’artistes indépendants (Payant !)

Music75.com : Maison de disque collaborative en ligne qui produit des artistes indépendants de tous horizons (Payant !)

Believe.fr : Une structure composée de professionnels de la musique qui s’est associée aux principaux distributeurs en ligne : Napster, VirginMega, Itunes, MusicMatch, MSN Music, ? pour aider les artistes et les labels indépendants à distribuer leur musique, à promouvoir leurs ?uvres et à se développer.

WildPalmsMusic.fr : Distributeur numérique permettant aux artistes autoproduits et aux labels indépendants d’être distribués rapidement, simplement et gratuitement sur toutes les plateformes leaders de téléchargement : iTunes, FnacMusic, VirginMega, eCompil,...

VirtuaLabel.com : La Boutique de l’Autoproduction, elle propose aux artistes de mettre à disposition des internautes la vente de leurs cd’s autoproduits, les artistes gérent eux même l’envoi des cd à réception de la commande !

UnderProd.com : Le Site de la Musique Autoproduite et de l’Autoproduction

Les Webradios :

Radio404.org : Webradio Alternative Associative - RADIO404 est une radio associative proposant des sélections éclectiques pour les oreilles délicates et des émissions le soir en direct !

LaGrosseRadio.com : Webradio Associative qui propose une programmation Pop-Rock mixte généraliste et découverte de Nouveaux Talents Pop-Rock !

MochiMochi.org : Webradio Associative 100% dédiée aux nouveaux talents, tous styles de musique confondus.

Digital-Broadcast-Channel.com : Webradio de la musique indépendante et première au classement des webradios francophones sur les nouveaux talents, Digital Broadcast Channel propose toutes les couleurs de la musique émergente indépendante libre ou autoproduite.

source : WeedFrance 21 février 2005-Licence : Creative Commons BY-NC-SA

SPIP | | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
myspace | newsletter | liens | rss | contacts
since 2006 - Domino Panda | sf/onth#! | mz-webzine.org | ^top^

Ce site n'est pas adapté à Internet Explorer. This site is not very suitable for Internet Explorer.
Firefox 3