||||||||||||||| DOMINO PANDA |||||||||||||||

 

Brille Records

OPERATOR PLEASE

Yes Yes Vindictive

« You can’t always get what you want », cette maxime scandée par les Rolling Stones en 1969 fait son retour fracassant sur les ondes avec la nouvelle sensation australienne, Operator Please, sur leur premier album Yes Yes Vindictive. A cette différence près : dans leur chanson « Get What You Want », la jeune chanteuse de ce groupe du Queensland rétorque à l’accusation des Stones que « oh non, tu peux, tu peux tout avoir ». Que les grands-pères du rock laissent la place, ces cinq djeunz arborant slims et t-shirts bariolés semblent bien partis pour faire leur chemin sur la scène rock internationale, alors qu’il ont à peine l’âge d’acheter une bière dans un bar. Pur produit de la génération Myspace au même titre que les Klaxons et autres Arctic Monkeys, les Operator Please ont un son qui ressemble à beaucoup d’autres : du rock rapide, simple et qui réveille le matin. Comparables à d’autres groupes menés par des voix féminines, tels The Grates ou encore Hey Gravity !, leur musique a la même pêche et leurs textes le même esprit « rien à foutre » qui caractérise si bien cette nouvelle vague de groupes toujours plus jeunes les uns que les autres et dont les préoccupations se résument ici aux teufs, aux fringues et (bizarrement) au ping-pong (écouter le morceau efficace et ultra rapide et ultra efficace : « Just a song about ping pong »).
Operator Please ont toutefois plusieurs atouts qui les différencient : d’abord la voix d’Amandah Wilkinson, 19 ans, qui n’hésite pas à hurler par dessus des lignes de basse effrénées, faisant irrémédiablement penser à une jeune Beth Ditto ; ou encore le violon de la jolie blonde Taylor Henderson qui ajoute une touche d’originalité au son du groupe. Le single « Get What You Want », dont les premières secondes évoquent vaguement les Pixies, prouve en tout cas dès la première écoute que l’île des kangourous n’a pas encore fini de produire de la musique du rock de qualité, dans la lignée Jet ou bien des Vines. Et n’en déplaise à Mick Jagger, il se pourrait bien qu’avec ce premier album prometteur, ces cinq jeunes à peine sortis du lycée puissent réellement obtenir tout ce qu’ils veulent.

Label : Brille Records
Lien web : www.operatorpleaseband.com

SPIP | | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
myspace | newsletter | liens | rss | contacts
since 2006 - Domino Panda | sf/onth#! | mz-webzine.org | ^top^

Ce site n'est pas adapté à Internet Explorer. This site is not very suitable for Internet Explorer.
Firefox 3