||||||||||||||| DOMINO PANDA |||||||||||||||

 

Head-records/ImpureMusic/Migouri/Theatre Records/Les expérimentations du bord de mer/Disque bisque rage (2012)

MICROFILM

AF127

Cela fait quelques temps que le groupe se faisait discret, le temps d’une 2ème ballade en Chine et hop les voilà en studio pour mettre à plat ce nouvel album. Continuant sa route d’une musique instrumentale sur dialogues de films. 4ème album et 8ans d’existence pour ce groupe ! Et ouè quand même !

Non pas que j’attendais le petit dernier avec impatience, mais quand même curieux de voir le successeur du magnifique « The bay of future passed ».
La question que je me posais était « que peut faire Microfilm de plus que les 3 albums précédent ?

Avec leur concept de remplacer un chanteur par des voix et des vidéos et redessiner des histoires… le truc c’est qu’on peut facilement tourner en rond avec ce système. J’avais trouvé leur premier album vraiment bon, très rock pour du post ou très post pour du rock. Le travail de Microfilm est bien balisé, au risque au fil des albums de tourner en rond ou de devenir leur propre caricature.

Alors ce p’tit dernier ? Pas loin de 6 labels se sont mis de mèche pour sortir la chose, ça en fait du monde eh eh ! ! devenu monnaie courante ces derniers temps, mais je crois que là, c’est l’album où j’en ai vu le plus !
Et tout le monde l’aura remarqué pour ce dernier album, Microfilm nous montre qu’ils savent faire une pochette qui claque !! j’ai envie de dire « enfin », il faut avouer que les anciennes pochettes des disques sont proches du concept du groupe mais ne font pas partie des plus belles pochette de l’histoire du rock... mais là !! quelle classe ! Ce double LP est magnifique, du visuel de la pochette jusqu’au vinyle blanc à l’intérieur ! Pourquoi avoir attendu le 4ème album pour nous pondre un truc comme ça !
Ressortez les anciens albums avec de belles pochettes comme ça svp !
A noter qu’ils ont eu la bonne idée d’insérer un feuillet avec les textes des dialogues des morceaux, ça c’est plutôt cool… ça permet de prendre du recul sur ce qui est dit dans les morceaux... et c’est pas du luxe, quand on sait que chaque dialogue est finement choisis !
Et autant dire, que si on est sensible à leur musique que les morceaux de cet album sont plutôt aboutis et vraiment chouettes !

Autant sur le premier album on essayait encore de les affilier à d’autres groupes, y mettre des influences , des étiquettes… quelques albums plus loin, on peut dire que Microfilm fait du Microfilm ! Le seul reproche qu’on peut leur faire, qui est finalement aussi leur qualité, ils ont LEUR son, leur esthétique, des morceaux toujours bien interprétés, sans fioritures, avec une écriture fine et un sens de la mélodie évident, juste ce qui faut au service de la musique, et ça c’est quand même appréciable !
Rappelons aussi, ce qui est pour moi l’essentiel, Microfilm s’écoute via leur album, bien sûr, mais allez les voir en concert, c’est juste une évidence, avec le support vidéo en plus c’est là que le groupe prend toute sa dimension !
Un bien bel album, plus long, plus beau. Bravo !

SPIP | | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
myspace | newsletter | liens | rss | contacts
since 2006 - Domino Panda | sf/onth#! | mz-webzine.org | ^top^

Ce site n'est pas adapté à Internet Explorer. This site is not very suitable for Internet Explorer.
Firefox 3