||||||||||||||| DOMINO PANDA |||||||||||||||

 

Le Tube de l’été sur MZ

Cet été, le tube musical industriel ne sera pas produit par TF1 ou M6, mais bel et bien par MZ !!!

Après une étude marketing savamment élaborée, il s’avère que les clichés porteurs sont entrain de changer dans l’inconscient collectif français. En effet, fini les vidéos clips, où les métisses se trémoussent au ralenti, sur des plages de sable blancs au bord des lagons aux eaux turquoises. Finis les sonorités exotiques et suaves. Non, ce que recherche l’estivant français de 2008 pour oublier la platitude de son quotidien en s’amusant dans les dancings de la côte, se sera de l’authentique et du terroir.

Voilà pourquoi, en partenariat avec le Bokag’ Band, nous lançons notre grand recrutement de la Nouvelle PopStart Academy pour la sélection d’un homme et une femme, qui répondront aux noms d’Ursule et Martine (ce sont des pseudos, bien évidemment).

En avant première, voici les paroles que devront interpréter les lauréats :

ON S’EST AIME

URSULE (langoureux) : T’étais plutôt nature et t’avais de l’allure,

Avec tes cheveux gras et tes poils sous les bras.

MARTINE (amoureuse) : Perdue dans la verdure, au milieu des pâtures,

Tu comptais tes moutons avec ton p’tit bâton.

REFRAIN : On s’est aimé, c’était en été.

Mais quand vint l’automne, je t’ai trouvé un peu conne.

Aux prémices de l’hivers, t’es rentrée chez ta mère.

Mais au retour des beaux jours, renaît notre amour.

URSULE : Oh comme tu est divine ahahah

Martine prends ma…main ahahaha

Courrons dans le jardin ahahahah

Cueillir des aubergines ahahahah

MARTINE : Ursule c’est toi mon Jule ahahah

Et j’aime quand tu m’en…lace ahahaha

Allons près des limaces ahahah

Cueillir de renoncules ahahaha


(Refrain)


URSULE (Passage slam, pathétique, chanté par Face Terminale)

Lorsque mon chien est mort, un soir, dans un fourré.

Je fus vraiment peiné, il s’appelait Hector.

C’était un bon chien de chasse, et comme il était beau

En broyant de ses crocs, les fumantes carcasses.

Ce fut un accident, je l’ai pris pour un chevreuil.

Je jure, je fais serment, de toujours porter le deuil.

J’ai sombré dans l’alcool et les gitanes maïs,

J’ai brisé mon fusil, pour ne plus tirer de coups.

Mais ma vie a changé, avec toi, mon délice.

J’ai repris à tirer dans les fourrés comme un fou.

MARTINE : Ça fait rougir ma mère ahahaha

Quand tu me prends par…la main ahahaha

On fait comme les lapins ahahaha

Qui sautent dans la clairière ahahaha

(Refrain 2 fois)

-------------------------------------------------------

Bokag’Band vous offre en exclusivité un extrait de la musique.
Un seul mot nous vient : Sublime !!!

Envoyez vos coordonnées et vos mensurations si vous vous sentez l’âme d’un produit dérivé musical.

SPIP | | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
myspace | newsletter | liens | rss | contacts
since 2006 - Domino Panda | sf/onth#! | mz-webzine.org | ^top^

Ce site n'est pas adapté à Internet Explorer. This site is not very suitable for Internet Explorer.
Firefox 3