||||||||||||||| DOMINO PANDA |||||||||||||||

 

Audiogram (2007)

KARKWA

Les tremblements s’immobilisent

S’il est vrai que le Canada est devenu ces dernières années le nouvel eldorado, il est possible (allez mettons nous à rêver !) que sa scène musicale y soit pour quelque chose. Car en ce moment même c’est l’explosion permanente de nouveaux talents au Québec. D’ailleurs à en écouter cet album éblouissant on serait tentés de croire que la huitième merveille du monde se trouve chez nos cousins francophones.
Car au vu d’un été qui fait profil bas et d’un automne qui se dessine avant l’heure, on serait presque en droit légitime de croire que noël est pour bientôt. Ce sentiment étrange qui nous pousse à la déraison est dû au formidable album de Karkwa. Pour idée de cadeau, ce disque est une priorité. Signant un second album en passe de devenir culte, Louis-Jean Cormier (guitare, voix) et sa bande de potes immortalisent leur savoir-faire avec ce disque absolument génial. Il faut dire que les gaillards ont fait un boulot édifiant en élaborant ce condensé de rock atmosphérique et de chanson française. Mais les comparer à Radiohead pour le côté hypnotique serait réduire leur musique à quelque chose de banal et passer outre leur identité affirmée et assumée à 100%. Pour se donner une idée il n’y a qu’à écouter "La Fuite" qui donne le ton pour ouvrir cette cérémonie de rock vivifiant, intense et pleine d’émotion. Mais le véritable chef d’oeuvre se trouve encore un peu plus loin avec le superbe et incomparable "Coup d’état" joué avec l’émotion d’une guitare acerbe et une dynamique vive en pleine émancipation. Le chant en français n’est même pas gageure de mauvaise qualité tant les textes eux aussi ont bénéficié d’une incroyable aptitude à faire mouche, à bousculer les clichés navrants d’une chanson française en mal de compétence ("Les Vapeurs"). Et puis ce n’est pas tout, il y a egalement la coordination parfaite entre chaque musicien s’abandonnant à la fièvre un tantinet mélancolique sans non plus sombrer dans le désespoir. Pas de risque donc de monter vers l’échafaud car derrière la mélancolie se noue la virtuosité intelligente et irascible de cinq musiciens fans de Steve Reich. Et comme pour berner un peu plus les fans, voilà que le morceau fantaisiste "Pili-Pili" vient un peu plus contre-carrer cet univers sombre. Entre chanson réaliste et rock puissant, un tel disque se doit forcement d’être mis en lumière, obtenir ainsi les louanges qui lui reviennent de droit. Mais alors que dire de plus sur cet album magistral ? Car en effet une bonne nouvelle arrive rarement sans une mauvaise. La seule contrariété donc est que cette petite bombe ne sera dispo en France qu’au mois de septembre. Pour une fois l’été va sembler long...

Label : Audiogram
Lien web : www.karkwa.com

SPIP | | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
myspace | newsletter | liens | rss | contacts
since 2006 - Domino Panda | sf/onth#! | mz-webzine.org | ^top^

Ce site n'est pas adapté à Internet Explorer. This site is not very suitable for Internet Explorer.
Firefox 3