||||||||||||||| DOMINO PANDA |||||||||||||||

 

Autoprod’ (2007)

KAMI

Where we fall

Kami est un jeune groupe marseillais qui, selon certains, viendrait confirmer la bonne santé du rock français… Il s’agit, ici, de leur premier maxi intitulé « Where we fall » sorti courant 2007. Cet opus navigue dans un univers mélodique où le minimalisme est roi. Il s’agit de cinq titres du même calibre, très convenus (à la française), où le groupe nous ramène à un monde d’adolescence. Doutes, illusions et autres souffrances en tous genres sont, ici, des sujets presque inévitables et indispensables pour ce type d’exercice. Le problème c’est qu’avec Kami cela en deviendrait presque caricatural. Musicalement, rien à signaler puisque les morceaux se voient flinguer par la prestation vocale que j’ai trouvé particulièrement proches de Brett Anderson. C’est mielleux à souhait et la voix nasillarde de Martin agace. Le tout est plombé par une interprétation en anglais clairement simpliste, voire tout bonnement risible sur certains titres. J’en veux pour preuve ce magistral « She’s so pure, she’s so light. She’s so sweet, she so nice ». Mouais… Un album qui, finalement, ne peut que tomber à la trappe et ne susciter que très peu d’intérêt. Les raisons sont à chaque fois les mêmes… le manque d’audace et d’originalité dans les compos. Il s’agit d’un disque trop approximatif pour être pris au sérieux.

http://www.kami-fr.com/

SPIP | | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
myspace | newsletter | liens | rss | contacts
since 2006 - Domino Panda | sf/onth#! | mz-webzine.org | ^top^

Ce site n'est pas adapté à Internet Explorer. This site is not very suitable for Internet Explorer.
Firefox 3