||||||||||||||| DOMINO PANDA |||||||||||||||

 

Jésus et Nicolas même combat ?

La visite de Benoît 16, l’a démontré une nouvelle fois : Nicolas est un fervent adorateur du Dieu de la secte Chrétienne (pas encore scientologue). Et donc, de son fils : Jésus.

GW Bush qui prétend agir au nom de Jésus, balance des bombes sur les pauvres et des dollars sur les banques, par charité chrétienne. Cela en fait-il un bon chrétien ?

Lançons-nous donc pressement dans l’étude comparative des vies et de l’œuvre de ses deux sémaphores de l’humanité que sont Jésus et Nicolas afin de vérifier si le disciple est un bon élève du maître. Rien n’est moins sûr :

JPEG - 65.2 ko
Merci à Cabu - Le Canard Enchaîné

Jésus Christ est à la source du christianisme qui est une religion.
Nicolas Sarkozy est à la source du Sarkozysme qui est… au fait, c’est quoi le Sarkozysme ?

Cherchons à en savoir plus :

Selon ses détracteurs, Jésus n’aurait pas existé.

Selon ses détracteurs, Nicolas existe un peu trop.

Selon Jésus : « aimez-vous les uns les autres ». Selon Nicolas : « casse-toi, pauv’ con ! »

- Jésus était SDF. Nicolas vit dans un Palais.
- Jésus s’habillait de guenilles. Nicolas est bling-bling.
- Jésus mendiait sa nourriture. Nicolas dîne au Fouquet’s.
- Jésus n’avait pas un rond. Nicolas s’augmente de 140%.
- Jésus marchait sur l’eau. Nicolas préfère les yachts.

On ne sait rien sur la vie sentimentale de Jésus (a-t-il aimé Marie-Madeleine ?).

Par contre, Nicolas exhibe ses gonzesses dans ses discours et les magazines de salle d’attente.

- Jésus accomplissait des miracles. Nicolas fait des promesses.
- Jésus guérissait les malades. Nicolas invente les franchises médicales.
- Jésus multipliait les pains et les poissons pour les plus pauvres. Nicolas multiplie les cadeaux fiscaux pour les plus riches.
- Jésus prônait l’amour. Nicolas fait la guerre.

- Jésus a sacrifié sa personne au nom du bien commun. Nicolas sacrifierait plutôt le bien commun au nom de sa personne.
- Jésus s’adressait à tous les peuples. Nicolas expulse les étrangers.
- Jésus trainait avec la racaille. Nicolas veut la karcheriser.
- Jésus foutait le bordel chez les marchands du temple. Nicolas leur lèche les bottes.

Peut-on finalement conclure que Jésus serait plutôt d’extrême gauche, alors que Nicolas serait plutôt d’extrême droite ?

Une grande question reste sans réponse :

Après 2000 ans, des millions d’hommes et de femmes, croient toujours en Jésus.

Après une année, qui croit encore en Nicolas ?

SPIP | | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
myspace | newsletter | liens | rss | contacts
since 2006 - Domino Panda | sf/onth#! | mz-webzine.org | ^top^

Ce site n'est pas adapté à Internet Explorer. This site is not very suitable for Internet Explorer.
Firefox 3