||||||||||||||| DOMINO PANDA |||||||||||||||

 

Autoprod’ (2006)

INSANE SYSTEM

Evolution/Disfunction

Ce n’est un secret pour personne, la france n’a pas de culture rock, exit donc tous les genres s’y rattachant comme le hardcore ou le métal. Cependant, il arrive que le paysage musical français soit bouleversé par l’apparition subite d’une formation plus vraie que nature. Remettant en question tous les nombreux travers cathodiques d’un business usité, il reste difficile à ces groupes aussi brillants soient-ils de pouvoir obtenir la notoriété qu’ils méritent. Et c’est bien le cas avec ce jeune groupe qui a la particularité de pouvoir se résumer en deux lettres : IS. Après une première démo remarquée, le combo vendéen nous livre enfin son premier maxi, diablement efficace... Insane System appartient désormais à la grande famille du métal français sur qui il faut compter. Après Gojira, Scarve ou encore Kaizen, Insane à son tour rend grace à un genre parfois uniquement maitrisé par les grosses pointures US et malheureusement trop souvent vulgarisé en France. La technique largement assimilée rappelle la rigueur métronomique de Fear Factory et la hargne de Hatebreed ("mental jails, "men factory", "ambicious bug", "lost") Le chant d’une incroyable violence nous renvoie à celui de Dimitri Minakakis l’ex-chanteur de Dilinger Escape Plan, et aussi à Lajon Witherspoon de Sevendust pour les très beaux moments suspendus ou Guillaume nous prouve toute l’étendue de sa voix ("drain", "born for pain"). Mais renvoyer le travail du groupe à leurs influences parait bien réducteur. Car Insane a le mérite de se hisser vers le haut en faisant preuve d’un très grand professionalisme ; tant la production fort bien réalisée de la galette place le groupe en tête de proue d’un mouvement en perpétuelle gestation. Il devient donc évident que Insane System n’ a donc rien à envier à ses pairs. Peu de groupes, en effet peuvent se targuer de s’inspirer sans plagier et sans sombrer dans le pathétisme absolu les chefs de file du métal actuel venus du froid que sont Meshuggah. Ces derniers avec leurs riffs dévastateurs et leurs plans dithyrambiques en font rêver plus d’un ; et c’est avec une habileté incroyable que les musiciens de IS, tout en cherchant leur inspiration commune, ont réussi à diluer sans trop mélanger leur aspiration propre. Une bonne claque pour un disque brillant... du grand art.....

http://insanesystem.tk/

SPIP | | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
myspace | newsletter | liens | rss | contacts
since 2006 - Domino Panda | sf/onth#! | mz-webzine.org | ^top^

Ce site n'est pas adapté à Internet Explorer. This site is not very suitable for Internet Explorer.
Firefox 3