||||||||||||||| DOMINO PANDA |||||||||||||||

 

Autoprod’ (2006)

DRIFT EASE LINE

Back to the Fiction

Il est des atmosphères musicales qui vous incitent plus que tout autre chose à une douce rêverie, à une mélancolie enivrante, voir à une léthargie presque hypnotique. Celle distillée à l’écoute de l’album autoproduit du groupe Drift Ease Line : "Back to the Fiction", fait partie de ces atmosphères-là, sans aucun doute possible. Raphaël Sergeant et François Devinant nous proposent ici dix morceaux aux résonances pop électro de bonne composition, aux arrangements subtils, le tout interprété avec beaucoup de sensibilité et une réelle originalité. Toutes les interventions sont savamment dosées, depuis les mélodies limpides des guitares acoustiques, jusqu’au côté aérien et spatial imposé par les synthétiseurs, en passant par les ingénieux bruitages électro, le tout mit en exergue grâce aux étonnantes interprétations vocales. Il semble en effet impossible de vous présenter ce disque sorti en 2006 sans vous parler de l’incroyable voix grave et envoûtante de Raphaël, tantôt plaintive et lancinante, tantôt mélancolique et neutre, mais toujours d’une pureté interpellante. Très bon disque, donc, que celui-ci ! Si je peux toutefois me permettre un regret, puisqu’il en faut bien un, à plusieurs reprises, je me suis surprise à attendre vainement une envolée plus pop rock, une énergie montant crescendo jusqu’à l’explosion sonore et rythmique. Mais la ligne conductrice de l’album restera la mélancolie, la langueur même. Mes titres préférés, en toute logique, sont : "Evident Reply", pour le tempo plus soutenu et le côté énergique un peu plus rock. "Mint Green", pour le côté rock-électro maîtrisé et particulièrement bien équilibré. "Experience number two", qui clôt cet album mais sans toutefois le clôturer… un trait d’union avec le prochain opus, je l’espère…
Je conclurai en soulignant l’identité musicale forte déjà acquise par ce duo. Si les influences annoncées sont assez évidentes (Kraftwerk, Radiohead, New Order, Joy Division, ou les Beatles…), elles n’en sont pas moins parfaitement intégrées, digérées, assimilées, outrepassées ! Le "style" Drift Ease Line existe bel et bien en tant que tel.

Lien web : www.myspace.com/drifteaseline

SPIP | | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
myspace | newsletter | liens | rss | contacts
since 2006 - Domino Panda | sf/onth#! | mz-webzine.org | ^top^

Ce site n'est pas adapté à Internet Explorer. This site is not very suitable for Internet Explorer.
Firefox 3