||||||||||||||| DOMINO PANDA |||||||||||||||

 

DIMEBAG DARRELL : Tchao Pantin

Dimebag Darrell (1966-2004)
Tchao Pantin


Darrell Lance Abbott né le 20 août 1966 à Dallas (Texas), plus connu sous le nom de Dimebag Darrell fut un guitariste hors pair, un génie des arrangements rythmiques et un investigateur audacieux des solos. Opérant de longues années avec Pantera puis avec Damage Plan le temps d’un album, celui que l’on considère comme l’un des plus talentueux guitaristes au monde, a été assassiné le 8 décembre 2004. Retour sur un fait marquant et sur le portrait d’un homme passionnant et passionné.

Darrell, fils d’un musicien de country passait tous ses week end en compagnie de son frère Vincent Paul à assister aux répétitions de son père. Baigné très jeune dans la musique, Darrell se mit très vite à la guitare, participant à de nombreux concours, les remportant tous haut la main. Tant et si bien que l’organisateur, le célèbre Dean se verra obligé d’écarter le jeune talent (ndlr : Dimebag jouera toute sa carrière sur des guitares Dean ML, la marque de fabrique de Pantera).
Plus tard, influencé par Eddy Van Halen et Ace Frekley (Kiss), il monte son premier groupe de métal à l’aide de son frère Vincent (plus connu sous le nom de Vinnie Paul) alors batteur. Pantera se forme en 1983, aux cotés de Rex Brown (basse) et Terrence Lee (appelé Terry Glaze) au chant. Le premier album autoproduit Metal Magic passera largement inaperçu, tout comme le second Projects in the jungle.
1985, alors que Pantera n’arrive toujours pas à trouver sa propre identité, le groupe enregistre I am the night. L’année suivante Terry quitte le groupe et se voit remplacé quelques mois par David Peacock.
C’est finalement, Philip Anselmo qui prendra définitivement le poste de chanteur, ce géant de 2 mètres né en Louisane va apporter le souffle nouveau au groupe, alors en perdition.

Mais il faudra attendre 1990 et la sortie de l’album Cowboys From Hell sur le label Atco et produit par Terry Date pour enfin entendre le son innovant de Pantera et un style jusque-là inédit ; laissant alors tomber le coté glam des débuts (vêtements fluos, cheveux permanentés et jeans "moules-burnes"). Les albums s’enchaînent, en moyenne tous les deux ans tous plus violents les uns que les autres.
A partir de 1994, Darrell se fait appeler Dimebag. L’homme impose. Cheveux longs, barbe rouge, une présence scénique à couper le souffle et des riffs toujours plus créatifs. A tel point que Dave Mustaine (Megadeth) tente en vain de le débaucher.
Alors que le groupe s’embarque dans une tournée mondiale, la cote de popularité ne cesse de croître. Les shows sont abracadabrants, à la limite de l’apoplexie. Le groupe maîtrise son sujet et n’a de cesse de se perfectionner ignorant leurs ventes de disques qui n’ont de cesse d’exploser. Leur seule préoccupation est de faire des concerts et de se faire plaisir. Mais après avoir longtemps abasourdi avec des riffs ravageurs, la surprise est de taille à la fin de l’album Far Beyond Driven. Une reprise toute en finesse du sublime "Planet Caravan" de Black Sabbath, ou les arpèges de Darrell donnent des frissons. Dimebag était comme cela, fort et sensible à la fois.

Pantera sort trois vidéos, restituant l’ambiance en tournée et deviennent vite des sujets brûlants : les musiciens se perdent dans des beuveries à n’en plus finir dévastant leurs loges. Ce qui vaudra d’ailleurs quelques déboires à Phil Anselmo, dépassant sans cesse ses limites et s’approchant toujours fatalement de l’overdose (sic : 1996).
Dim, quant à lui confirme son statut de guitariste incontournable. Réputé pour sa gentillesse et sa générosité, l’homme rejoint de son vivant le panthéon des plus grands guitaristes. Souvent comparé à Van Halen, il citera souvent ses contemporains : Kerry King (Slayer), Zack Wilde, James Hetfield (Metallica) et Page Hamilton (Helmet).

Cependant, les texans ont beau exploser les charts avec leurs albums toujours plus virulents, il n’empêche qu’une certaine torpeur à la limite de la paranoïa règne dans le groupe tout entier et ce depuis le début de l’aventure. C’est pourquoi, suite aux attentats du 11 septembre, Pantera annulera sa participation au festival itinérant "Tatoo The Planet".

2003, les musiciens reprochent à Phil Anselmo de trop s’investir dans ses projets parallèles (Down et Superjoint Ritual) à tel point que le groupe se sépare, se déchire.
Commence alors une véritable guerre par journaux interposés entre Phil d’un coté Vinnie et Dim de l’autre.
Rex s’en va épauler Anselmo sur le deuxième album de Down avant de rejoindre Crowbar. Les frères Abbott, quant à eux rejoignent le chanteur de country David Allan Coe dans le projet "Rebel Meets Rebel" avant de créer le groupe Damage Plan aux cotés de Patrick Lachman (chant, ex-guitarsiste de Halford)) et Bob Zilla (basse).
Dès 2004, un premier album New Found Power sort dans les bacs et se place d’emblée dans les meilleures ventes métal. Si le succès est immédiat, Dim et son frère en sont largement responsables.
Pourtant les fans de Pantera trépignent d’impatience et n’attendent qu’une seule chose : la reformation. Hélas le 8 décembre 2004 alors que Damage Plan se produit à Columbus (Ohio) à l’Alrosa Night Club, un fan accusant Dim de la séparation de Pantera monte sur scène et tire plusieurs coups de feu en direction du groupe. Si Vinnie Paul s’en sort indemne, Dimebag n’aura pas cette chance, tué de deux balles dans la tête à bout portant. Le déséquilibré, Nathan Gale 25 ans, sera à son tour abattu par un policier. Dans la folie meurtrière, Jeffrey Thomson, membre du staff Damage Plan, Nathan Bray un fan et Erin A. Halk un employé de la salle furent tués également. Quant à Chris Paluska manager du groupe et John Brooks technicien batterie, ils furent blessés dans la fusillade.
A la suite de ce tragique évènement, la planète métal toute entière sera en deuil et pleurera son fils perdu. Entres autres, Korn, Metallica, Slipknot, Megadeth, SOAD, (pour ne citer que les plus connus) ont tous fièrement rendu hommage à Darrell disant de lui qu’il était "quelqu’un d’attachant, considérant ses amis comme des membres de sa famille". Même Phil Anselmo, après de longues querelles n’hésitera pas à pleurer son ami perdu, lui rendant hommage en concert avec Superjoint Ritual ou Down.
Dimebag Darrell 38 ans, aussi talentueux que bon aura marqué toute une génération avec son jeu de guitare et son incomparable facilité à embellir le moindre riff.
Un énième drame commis par arme à feu plus tard, le constat est accablant : Pantera ne sera plus, le groupe appartient désormais à la postérité et le métal devient orphelin.

Alors voilà, presque deux années plus tard, il nous fallait faire quelque chose de fort et authentique à la fois, sans ascèse ni compromission. Un léger signe amical et grave à la fois. Dénoncer cette turpitude et rendre hommage à un génialissime guitar-hero. Un hommage brut et sans genèse, en toute simplicité, à l’image de l’homme. Tchao pantin...

Lien web : www.pantera.com

Discographie :
www.damageplan.com

Pantera :
- 1983 : Metal Magic
- 1984 : Projects in the Jungle
- 1985 : I am The Night
- 1988 : Power Metal
- 1990 : Cowboys From Hell
- 1992 : Vulgar Display Of Power
- 1994 : Far Beyond Driven
- 1996 : The Great Southern Trendkill
- 1997 : Official Live 101 Proof.
- 2000 : Reinviting The Steel

Vidéos :
- 1990 : Cowboys From Hell The Vidéos
- 1993 : Vulgar Video
- 1996 : 3 : Watch It Go

Damageplan :
- 2004 : New Found Power

SPIP | | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
myspace | newsletter | liens | rss | contacts
since 2006 - Domino Panda | sf/onth#! | mz-webzine.org | ^top^

Ce site n'est pas adapté à Internet Explorer. This site is not very suitable for Internet Explorer.
Firefox 3