||||||||||||||| DOMINO PANDA |||||||||||||||

 

Autoprod’ (2005)

DEVIANZ

Una duna in mezzo all’oceano

Devianz, quatre musiciens aux univers diversifiés qui ont décidé de faire un bout de chemin musical ensemble il y a de cela deux grosses années (septembre 2004).
Il se propose de nous délecter de « Rock lourd » développé dans un univers décalé, nous signalant une dune au milieu de l’océan « Una duna in mezzo all’océano » délaissant les chemins déjà trop fréquentés de notre pop rock frenchie et ignorant les sentiers déjà tracés…….Bref, tout cela ne pouvait que me tenter et laissait présager que du tout bon. Ajoutez quelques flatteuses comparaisons avec des Muse ou Nirvana, disséminées sur mes lieux de surf favoris… Comment résister ??? Ben justement, ne pas résister et se laisser emporter par la vague mélodieuse d’une musicalité sans faille, se laisser enchanter par les échanges incessants entre guitares, basse et percussions, se laisser submerger par la poésie fatale des textes (en français dans le texte, s’il vous plaît !) et flotter sur cet océan de sensibilité, de ressenti violent, d’émotivité sans aucune retenue.
Intriguée, à la première écoute : tantôt impressionnée par la puissance rageuse des guitares, tantôt heurtée par l’apparente inadéquation entre la voix et le style, tantôt enchantée par l’équilibre et le soutien rythmique des percussions, tantôt déconcertée par l’expression vocale qui oscille entre susurrements angéliques et cris torturés dans un contraste haletant.
Emmanuel, Benoît, Guyom et Max nous offrent avec cette première œuvre auto-produite une inoubliable régate, sous la direction de Stéphane Buriez (Loudblast, Lycosia.,…), 12 titres d’une diversité musicale enivrante.
Mes trois escales favorites : « Innocente petite chose » sur ce morceau la voix est posée, domptée, maîtrisée, en adéquation avec l’instru. « Des parallèles », pour les prises de pouvoir alternées des guitares et de la voix, comme un combat dont on ne sort pas indemne « épistophane », sur laquelle le travail des guitares est remarquable.
J’aurai bien ajouté un morceau, mais le titre en russe est intranscriptible, belle ballade, n’empêche, lente agonie bercée par le chant des sirènes….ouep, rien que ça, msieurs-dames !
Bon, allez, trêve de bavardages, passons à l’action…hissez haut, matelots…

Lien web : www.devianz.net/

SPIP | | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
myspace | newsletter | liens | rss | contacts
since 2006 - Domino Panda | sf/onth#! | mz-webzine.org | ^top^

Ce site n'est pas adapté à Internet Explorer. This site is not very suitable for Internet Explorer.
Firefox 3