||||||||||||||| DOMINO PANDA |||||||||||||||

 

Saboteur Musique (2006)

CHAMPION

Chill’ em all

Depuis 10 ans déjà, Maxime Morin opère sur la scène electro montréalaise en tant que dj et même producteur usant de pseudos tels que Madmax ou Le Max. Cette fois-ci, il débarque un peu partout en Europe, (après avoir enflammé le Canada) avec un nouveau projet et un nouveau pseudo. Le voici donc promu "Champion" du dance-floor version rock’n roll attitude. Multi instrumentiste accompli, prestigieux guitariste, Champion a tout réalisé seul sur ce disque excepté le chant qu’il a confié à Betty Bonifassi sur le très efficace "No Heaven" ou encore "The Plow" ; chanteuse confirmée qui a participé à la BO des Triplettes de Belleville.
Les samples technos joués en boucle semblent n’être qu’un prétexte à des expérimentations guitaristiques sulfureuses ouvrant le disque sur une véritable récréation musicale. Car Champion semble s’amuser avec sa guitare tout en restant créatif et lucide, jonglant sans difficultés entre des riffs lourds ("No heaven") et des harmoniques plus légères ("Sergio’s Trio"). Le succès assuré de cet album réside donc dans ce parfait équilibre : la fusion d’une âme rock (ndlr : Maxime Morain a fondé plusieurs groupes de rock et de punk) et de la passion pour le bidouillage electro emprunt d’un groove certain.
L’alchimie est idyllique et chacun saura y trouver son compte. Les puristes des deux camps, cette fois-ci, ne hurleront point à la démagogie ou à la trahison.
Non, car Champion a su en plus conserver sa conscience de guerrier indépendant tout en se laissant glisser doucement vers un monde plus accessible.
Tantôt electro-sombre ("gore-gore", "die in peace") ou alors sautillant avec des rythmiques entêtantes ("Keep on", "Tawoumga"), Champion déstabilise et surtout prouve à tout le monde qu’il sait être présent sur tous les fronts. D’ailleurs seul en studio, ce chef d’orchestre avéré fait don d’ubiquité une fois sur scène en dirigeant pas moins de quatre guitaristes, une bassiste et une chanteuse : les G-strings ; ne négligeant pas au passage ses platines.
Les nostalgiques du mythique Franck Zappa se régaleront de retrouver en cet artiste québécois une folie maîtrisée et un syndrome du riff parfait sans équivoque. Le verdict est donc sans appel, "Chill’ em all" est une véritable claque, une ode magistrale pour soirées épicuriennes, qu’il va falloir se procurer très vite. Car ce magicien de la prose house risque de s’imposer très rapidement "roi de la nuit" en faisant danser les parterres endiablés. Ca tombe bien puisque ce petit génie est en tournée dans toute la France en ce mois d’octobre. A vos agendas !

Label : Saboteur Musique
Lien web : www.djchampion.net

SPIP | | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
myspace | newsletter | liens | rss | contacts
since 2006 - Domino Panda | sf/onth#! | mz-webzine.org | ^top^

Ce site n'est pas adapté à Internet Explorer. This site is not very suitable for Internet Explorer.
Firefox 3