||||||||||||||| DOMINO PANDA |||||||||||||||

 

BRITNEY JEAN

C’est après avoir pris un grand plaisir à découvrir et écouter sa vidéo (que vous pouvez découvrir sur Mz et Caetera dans la rubrique vidéo clip), que naquit en moi le désir intense d’en savoir plus sur cet individu étrange et androgyne qu’est Britney Jean !
Aussi je vous livre aujourd’hui, la substantifique moelle de son interrogatoire :

Mz : Dis-moi Jean, pourquoi un titre et un site en english ?

Britney Jean : Because Britney est américaine ! Et jean c’est pas mon prénom c’est le deuxième prénom de Britney. Enfin, parce que le titre marche mieux auprès des anglo-saxons que des français...

Mz : Tu n’as pas l’air de porter Britney dans ton coeur ?

BJ : Si si, justement j’aime bien Britney. La chanson parle de la tristesse d’un fan qui voit toutes ses idoles s’effondrer.

Mz : Que reste-t’il de ta période chez les petits chanteurs à la croix de bois ?

BJ : C’est une période très importante de ma vie, mais que j’ai longtemps refoulée car c’était un niveau de professionnalisme musical que je ne me sentais pas capable d’atteindre à nouveau.
Quand j’en suis sorti, j’avais encore la raie sur le côté, au collège tout le monde se foutait de ma façon de chanter. J’ai du me forcer à "désapprendre" la technique lyrique que j’avais appris pour chanter comme les autres et passer inaperçu.
Je n’ai assumé tout ça que récemment, au moment où je me suis dit qu’il fallait vraiment que je fasse de la musique.

Donc ce qu’il en reste : l’oreille musicale, des souvenirs de voyages, le plaisir de chanter, une voix qui peut monter assez haut et un certain mysticisme que j’ai plaisir à appliquer aux choses les plus triviales. Traiter les choses avec humour ne doit pas empêcher de poser de vraies questions, bien au contraire.

Mz : Tu es l’auteur compositeur et interprète ?

BJ : Tout a fait. Sauf les instruments qui sont joués par les autres membres du groupe évidemment...

Mz : Le morceau, qui est très bon, fait très "pop anglaise", presque d’un autre temps, genre "beatles". Quelles sont tes influences ?

BJ : J’ai compris assez tardivement que la pop anglaise était une sorte de truc indépassable, le vrai sommet de la musique pop. Donc les influences pour ce morceau sont notamment les Strokes, Queen, les Pigeon Detectives et Mika. J’ai écrit la chanson au moment de "Grace Kelly" et c’est ce qui m’a donné l’idée de faire une base au piano. Ah oui, j’oubliais le plus important : Electric Light Orchestra ("Mister Blue Sky"), les Stooges ("Lust For Life"), et des Strokes on peu citer "Last Night".

Mz : Au moment de Grace KELLY ? C’est à dire ?

BJ : Le premier single de Mika. Au moment ça commençait à pas mal tourner, en avril dernier.

Mz : Tu dis que traiter les choses avec humour ne doit pas empêcher de poser les vraies questions. Quel genre de question ?

BJ : Les questions que pose le refrain de "Britney Jean" : "Why do all my heroes go insane ? Why does every star have to fade ?" (Pourquoi tous mes héros deviennent fous ? Pourquoi chaque étoile doit pâlir ?).
Cette chanson s’interroge sur la décadence des idoles, d’Elvis à Michael Jackson et Britney Spears.
Pourquoi avons-nous besoin d’idolâtrer des gens puis de les détruire (ou de prendre plaisir à les voir se détruire) ? Pourquoi avons-nous à ce point
besoin d’ériger des gamines de 20 ans en mythes, en mythes tragiques ?

Mz : Tu ne souhaites donc point devenir une idole ?
Ton clip est vraiment parfait dans le genre. Tu aimes bien te travestir, non ?

BJ : Me travestir, le mot est un peu trop connoté. Me déguiser en revanche, oui j’adore ! Les magasins de fête et de déguisements, c’est trop ma came. Je pourrais tout acheter. Les déguisements te permettent d’inventer un autre personnage plus libre, plus fou.

Devenir connu, oui avec plaisir, mais seulement parce que ça me permettrait de dire certaines choses, de moquer le concept d’idole qui est un concept pervers. Sûrement pas pour faire le clown avec des limousines en se prenant au sérieux.

Mz : Mouais...on dit ça, mais il est difficile de ne pas brûler ses ailes à la lumière de la célébrité. Et puis, les idoles ne sont-elles pas des divinités destinées à être sacrifiées ?

Avez-vous un album en préparation ? Aimerais-tu monter sur scène ?
Pourquoi les moutons ?
BJ : Sans doute. Mais en tout cas je ne souhaite pas me "brûler les ailes" pour y parvenir. C’est pourquoi je n’ai jamais envisagé une seule seconde de faire la Star Academy. Je veux pouvoir dire ce que je veux, passer d’un genre à l’autre... et chanter en anglais.

Effectivement nous travaillons sur un album qui est une sorte d’opéra rock ou de comédie musicale sur l’histoire d’une petite fille qui devient une star. Dès janvier nous serons prêts pour la scène.

Pour ce qui est des moutons, c’est une allusion à Britney Spears se tondant la tête, autant qu’une métaphore du conformisme culturel et musical - chacun doit écouter la même chose.

Mz : Jolie programme ! On espère avoir de vos nouvelles. Pour les mznautes qui souhaiteraient continuer l’interview, ils le peuvent sur votre site.
Dernière question tout de même : d’où provient ta superbe combinaison rouge ? (C’est pour Matman).

BJ : La combinaison rouge est copiée sur celle de Britney Spears dans le clip de "Oops I did it again", comme la tenue d’hôtesse de l’air sur celle de "Toxic". Les deux ont été réalisées pour une somme modique avec du tissu acheté à Barbès par une de mes grandes tantes couturière à la retraite, habitant en Haute-Savoie... Les deux autres ont été bricolées en farfouillant dans les boutiques, de Tati à Pimkie en passant par H&M. Pour ceux qui veulent la même, passez commande sur le site ! Pour info, le clip a été mis en videostar sur dailymotion USA, UK, Canada, Japon et autres ce qui a rapporté plus de 10.000 visionnages en 3 jours.

SPIP | | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
myspace | newsletter | liens | rss | contacts
since 2006 - Domino Panda | sf/onth#! | mz-webzine.org | ^top^

Ce site n'est pas adapté à Internet Explorer. This site is not very suitable for Internet Explorer.
Firefox 3