||||||||||||||| DOMINO PANDA |||||||||||||||

 

AKOSH S

Eletter

Akosh S. c’est le diminutif pour Akosh Szelevényi…Vous comprendrez aisément pourquoi il se fait appeler « S ». Mais si vous connaissez ce gars ! Allez, je vous aide : il est hongrois. Bon ok les zicos hongrois ça court pas les rues… Il est saxophoniste ! Oui d’accord… pour ceux qui auraient lu mes précédentes interventions, vous aurez remarqué ma fâcheuse tendance à déraper vers le jazz… Allez dernier indice et pas des moindres, après c’est que vous ne faites pas d’effort : Môssieur Akosh S. est présent en 1996 sur l’album « 666.667 Club » de … Noir Désir. Je vous laisse récouter la première plage de cette splendide galette bordelaise… Ca y est, c’est fait ? Alors le sax ténor qui s’énerve ? Eh voilà, vous venez d’écouter Akosh S. Un petit détour s’impose du coup, du côté sombre du rock français. La sortie de l’album au ciel bleu (oui je parle toujours de « 666.667 club ») fait alors polémique : Noir Désir auraient–ils amorcé un virage vers des ambiances plus intimistes, moins rock, moins primal, voire même tirant vers le jazz !? Les morceaux, à l’instar du premier, indiquaient déjà ce que serait le futur « Des Visages, Des Figures ». L’univers éclectique du groupe et plus particulièrement de Cantat s’exprime alors dans toute sa variété. L’arrivée d’Akosh y est pour quelque chose. L’homme de l’est qui découvre dans sa prime jeunesse Zappa, le free jazz, en même temps qu’il est formé à l’école classique doit quitter son pays si démocratique ! en 1986 à la suite d’une manif qui finit mal. C’est un homme enfin libre mais bien décidé à l’exprimer avec révolte.

Il forme son groupe « Akosh S. Unit » et se lance dans le jazz plutôt underground. Il écume les scènes parisiennes (où il rencontre Cantat) et présente un spectacle haut en couleur. Parfois qualifiée d’éthno-jazz, sa musique est surtout un jazz complexe et subtile, empruntant tour à tour aux mélodies slaves, aux instruments orientaux, ou aux percussions tibétaines. Adeptes de l’expérience et des rencontres, Cantat et Akosh vont s’appliquer à produire un second album avec Noir Désir (« Des Visages Des Figures », 2001) l’improvisation et les incursions ethniques y ont toute leur place. Dès lors, et pour les chanceux comme moi qui ont le bonheur de les voir sur scène (notamment au concert pour le GISTI en 1999 à l’Elysée Montmartre), chacun jouera dans le groupe de l’autre. Sur les albums de Akosh et en particulier sur « Eletter » (un mot hongrois qui veut dire "espace vital") auquel Cantat participe activement, Akosh réfléchit à la notion de citoyen du monde : « C’est une tentative pour comprendre certains paradoxes de la vie, considérés d’habitude comme des bombes à retardement : le paradoxe d’appartenir à une culture et de pouvoir être à la fois citoyen du monde. (…) Au début le violon , la voix et la contrebasse chantent à l’unisson. Le violon s’arrache parfois du groupe, dans quelque tentative désespérée. Puis le sax éclate, grave, agité, la voix monte, les percussions se font plus insistantes. Le saxophone s’énerve, tourne autour de la mélodie, grince, monte dans les aigus pour redescendre dans les basses les plus profondes et finir comme un souffle ou une plainte. (…) Eletter est un album mouvementé, avec des rythmes fous se cassant la gueule dans le vide, plein de nostalgie et de silences, de bruit et de fureur. » Cantat d’ailleurs n’y joue aucun instrument : seule sa voix déchirée et violente, suave et mélodique se fraye un chemin dans le paysage torturé d’Akosh. L’approche est difficile et peu dérouter certains. Peut–être qu’une petite préparation des tympans avec un « FreeJAzz » d’Ornette Coleman ne serait pas du luxe pour les oreilles vierges. Mais franchement rien que pour le plaisir d’entendre Cantat dans un autre registre….

Lien web : www.akosh.s.free.fr

SPIP | | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
myspace | newsletter | liens | rss | contacts
since 2006 - Domino Panda | sf/onth#! | mz-webzine.org | ^top^

Ce site n'est pas adapté à Internet Explorer. This site is not very suitable for Internet Explorer.
Firefox 3